NOUVEAU PROJET : EFISA (Essences Forestiers Indigènes dans les Systèmes Agroforestiers)

Sujet de thèse : Développement architectural et modélisation de la croissance de trois espèces forestières indigènes savanicoles : appliquée à la mise en place d’essais de provenances le long d’un gradient bioclimatique de la Côte d’Ivoire au Burkina Faso.

Résumé : 

Le reboisement et l’agroforesterie sont les deux options privilégiées par la Côte d’Ivoire pour restaurer sa surface forestière et conservées ses ressources en bois. Khaya senegalensis, Pterocarpus erinaceus et Parkia biglobosa sont trois essences forestières à usage multiples. La forte exploitation dont ces espèces sont objet les exposent à une perte de diversité pouvant mener à terme à leur extinction. Leur intégration dans les programmes d’agroforesterie constitue une solution pour leur préservation et exploitation durable. Cette étude est conduite avec l’objectif de promouvoir le potentiel agroforestier de ces trois espèces. L’architecture (développement et croissance) des jeunes plants et des plantes adultes sera analysée. Les travaux porteront sur trois sites couvrant un gradient de sècheresse Sud-Nord, de la Côte d’Ivoire au Burkina Faso afin de comprendre la diversité intra spécifique et l’effet provenance. Dans un second temps, une analyse rétrospective de la croissance permettra via des marqueurs morphologiques laissés par les arrêts de croissance dus aux saisons sèches de retracer la croissance passée des arbres. Ainsi, le diagramme architectural de chacune de ces espèces sera établi. Enfin, la modélisation du développement et de la croissance via le modèle GreenLab permettra d’obtenir les paramètres cachés tels que le puits des organes, la résistance et la surface de production. Ces données guideront le choix des descendances ou des plantes pour les plantations, la densité idéale de plantation, l’itinéraire et la conduite de la culture.

Mots clés : Côte d’Ivoire, Khaya senegalensis, Pterocarpus erinaceus et Parkia biglobosa, Architecture, modélisation.

Info: 1- Réunion bilan des activités du Projet JEAI MODELCAF à Man du 24/10/2016 au 28/10/2016

2- Atelier d’élaboration d’axes stratégiques complémentaires du projet JEAI MODELCAF du 15/03/2017

NEW

Atelier de restitution du Projet JEAI MODELCAF du 13/12/2017 au 14/12/2017 à l’IRD Abidjan

PRESENTATION

QUI SOMMES NOUS?

MODELCAF est avant tout un PROJET DE RECHERCHE

Ce projet multidisciplinaire propose l’intégration d’un module génétique au sein du modèle GreenLab, afin de relier un certain nombre de ses paramètres (pour le développement et le fonctionnement physiologique) à des informations génétiques chez une plante modèle économiquement très importante : le caféier.

Caféier émergence

Le projet vise à se doter de compétences en analyses génétiques et en modélisation afin de se positionner dans un contexte de changement climatique où les impacts sur la phénologie et la production ont des effets majeurs au niveau économique et social.

Pour réussir, il faut disposer d’un matériel végétal performant alliant productivité, qualité organoleptique, résistance aux pathogènes et à divers stress. Cependant, il faut aussi, du matériel répondant à des préoccupations fortes des paysans. Ainsi, la période de récolte – souhaitable avant la rentrée des classes – est un facteur important à prendre en compte pour que les familles puissent disposer, au moment adéquat, de ressources financières nécessaires pour couvrir les frais de scolarisation. L’obtention de variétés à cycle plus court (7-8 mois au lieu de 10 mois) tout en améliorant la productivité et la qualité du café-boisson produit est un objectif important des programmes de sélection. De plus, les changements climatiques par les effets induits sur l’intensité et la longueur des saisons des pluies vs sèches sont des facteurs importants à prendre en compte.

S’agissant des caféiers, l’étude des ressources biologiques constituées en collection (la collection mondiale de caféiers africains est basée à Divo en Côte d’Ivoire) a permis d’identifier des espèces sauvages possédant des caractéristiques variées (cycles courts à longs, taux de caféine nul à élevé, résistance à la sécheresse, capacité à se développer sur des sols temporairement inondés, etc…).

 NOTRE EXPERTISE

Le projet MODELCAF est pluridisciplinaire, par conséquent, il regroupe plusieurs compétences entre autres:

  • Modélisation et architecture des plantes
  • Biométrie
  • Bio-informatique
  • génomique
  • génétique
  • Analyse des données
  • Biostatistique